HISTOIRES D'ABBAYE

HISTOIRES D'ABBAYE

1773 : Fin d’un scandale

Depuis l’aube, les commérages vont bon train autour du puits.

Aujourd’hui, 28 septembre, la fille du sieur Denis-Plancy va enfin se marier !

Voilà plus de six ans que cette bourgeoise vivait dans le péché avec un monsieur de Lasbordes. A 20 ans elle était déjà un fruit gâté. La honte de la famille. D’ailleurs, il paraît que ses parents ne vont pas assister à la cérémonie. C’est son jeune cousin, le sieur Henry Campmas qui la conduira jusqu’à l’autel. On sait tous pourquoi.

Le père de la future épouse risquerai d’avoir une attaque d’apoplexie lorsque « Robert Brassens et Toinette Denis-Plancy déclareront à la face de l’Église qu’ils avoient deux enfants. Un garçon nommé Antoine né au mois d’octobre 1768 […] et une fille nommée Françoise née au mois de juin dernier ».

Mais tandis que les matrones sont outrées, les filles de son âge pensent par devers elles que la bourgeoise a réussi son coup. Elle a échappé au mariage arrangé.

Même si elle fut mise au banc de la petite société saintpapoulaise, devenue majeure, elle épousera tout à l’heure l’homme qu’elle a toujours aimé. Ses bâtards seront reconnus. Dans deux ans tout sera oublié.

Illustration : Un mariage en Nouvelle-France. Illustration du roman de Paul Saunière, Monseigneur. Image du domaine public.